Au XXème siècle et plus particulièrement dans les années 80 en France, l’intérêt du public et des chercheurs s’accroit pour une histoire plus populaire et attentive au quotidien.
Animateurs de terrain, anthropologues et historiens de l’oralité parmi lesquels Philippe Joutard et ses disciples (Anne-Marie Granet-Abisset, Jean-Noël Pelen) ont formé notamment en Provence et en Rhône-Alpes des équipes de collecte dans le but de capter les témoignages vécus et de transmettre une culture ne passant pas nécessairement par le document écrit.

  • L'apport de la collecte dans l'histoire
    L’apport de la collecte dans l’histoire
    MJC ST Mury-Ste Agnès 1980 - © E Calandry